• ETRANGER "AU PAYS"

    Étranger au pays

     

    De tous les étranges

     

    Sur terre, jours et nuits

     

    Cherchait en d’autres l’archange

     

    Des gens singuliers

     

    De réalités plurielles

     

    Des souvenirs empruntés

     

    Ou volées des oiseaux du ciel

     

    Je me souviens de l’angoisse

     

    De ces jours en cauchemars-ma-vie

     

    De cette pute de poisse

     

    Qui me collait à l’infini

     

    Jusque dans les faubourgs

     

    Où les gens dégoisent la connerie maudite

     

    Puisque le bourg

     

    Reprend à la redite

     

     

     

     

     

    Dernier Endormi ou Marc..

     

    « MICHEL
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :