• VIRTUALITES CHIMERIQUES

     VIRTUALITES CHIMERIQUES

     

    La poésie de ce siècle est un film porno, exhibition des sens par la bouche et les pores ; une éjaculation sans tabous...

    Ce qu'on appelle l'amour : des gros seins, une bite, du sperme, de la mouille.

    Des limites hors cadre conceptualisées comme arme-publicitaire-consommation-tout-âge.

    Bouffer du plaisir sans fin.

    Moins de garde-fous, et bien ?

    Fauteuil-clavier-écran-intégré entre une pétition et un échange social en réseau anodin.

    Façade qui tombe, la nuit venue ?

     

     

    Marc

    Licence Creative Commons

    « TU SAIS...BIENTOT NOEL »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :