• EPITRE A LA MUSIQUE

     

     

    Simplement un furieux mélomane ;

    Plus tôt,

    Aux

    Convergences du corps et de l'âme.

    Plutôt

    Devenir aveugle, et dieux et Dieu

    Si je tourne encore mes chansonnettes pour dames

    Aboieront-ils Pluto ?

    Frangins ! franchissez les lieux,

    Il faudra se battre avec nos lettres-testament.

    Frangine ! Affranchissez tes voeux….

    Et même si parfois je démens,

    A

    Savoir trop innocent.

    Ah !

    Quand le son

    D'un balafon….

    Cousins ! Écoutez….

    Cousines ! Ce que vous entendez….

    Ce n’est plus avec un filet à papillons

    Que l’on attrape les poètes trop cons.

    Ainsi les esclaves du coton,

    Chantent l’âme bien planquée au fond.

    On décolle les affiches de cons

    D’une main sûre, armée.

    On écolise les affiches de concert.

    Où es-tu monsieur Ferré ?

    Je n’ai pas oublié à quoi ça sert,

    Les mots qu’on crache par terre.

     

     

    Marc

    http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

    « LES HOMMESA MA MERE ET A YANN »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :