• A MA MERE ET A YANN

     

    La nuit, tu dois pleurer,

    Mères.

    Larmes profondes des mers,

    Tu dois parfois rêver ?

    Tu penses et, c’est déjà trop.

    Le trop plein de chagrins jamais épuisé ;

    Ce n’est pas que de l’eau,

    Je sais.

    Nous ne sommes qu’une larme,

    Nous, tes enfants.

    Et pourtant,

    Tu prendrais les armes.

    Tu sais,

    Je t’aime,

    Pour ce que tu es.

    Tu comprends,

    Je t’aime,

    Pour ce que tu m’apprends

     

     

    Marc

    Dédicace à Yolande, Karim, ma mère et toutes les autres.

    http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

    « EPITRE A LA MUSIQUECEREBRAL-NOMADE »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Samedi 10 Janvier 2015 à 21:30

    Merci beaucoup Elly. Dans quelques jours ma mère fêtera son anniversaire. Ce poème n'est pas du fraîchement écrit, mais s'il  doit en rester un, ce sera celui ci. Merci aussi d'avoir eu la délicatesse de poster votre commentaire à même le blog.

     

    Marc

    1
    Samedi 10 Janvier 2015 à 14:02

    Pour nos mères... Merci, c'est beau...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :