• RUMEUR

    Si j'avais su cette lente descente aux enfers. Tu avais raison Cédric, ce sont de "petits feux", à peine perceptibles. Ce sont ces gens qui ont la patience des puissants. Ceux qui achètent parfois très cher une complicité anodine dont la langue de paille ne se rend jamais compte.

    Sans preuves, pour quelques mots que l'on dit inoffensifs.

    C'est la rumeur calculée.

    C'est plus jamais d'amis.

    C'est l'échiquier mental.

    Au même instant que moi le déluge.

    Ce sont à peine quelques gouttes de vin dans le verre d'eau.

    Quelque trouble.

     

    Marc

    Licence Creative Commons

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  POIDS-CHICHE


    Plus de pensées
    Des mots alignés
    Inintelligibles
    Intangibles
    Les écoles sont fermées
    Pois-chiches de la crédulité
    Voire impossibles
    Quand certaines cibles
    Servent le pouvoir
    Comme des poux avoir
    L’intelligence au lavoir
    C’est ici que ça cancane
    Les vieux aigris à la canne
    C’est ici que l’on damne
    Son pion aux jeux de dames
    Plusieurs jeux ainsi les dames ci-dessus
    Travaillent l’amour déçu
    De dieux crénom
    En pauvres cons
    Un con
    Ça se pénètre
    De Madelons
    Qui font la quête
    Des églises brulées
    Ou sciences ignorées
    Le demi-poids-chiche
    Dont les cerveaux s’entichent
    Les révolutions ne seront plus
    Rebelles montrant leur cul
    À des seringues psychotiques
    Quelques polies tiques
    Parasites
    Web part à sites
    Avalanches d’informations plurielles
    On ne danse plus avec elles
    Chacun décervelé
    Yaourt et vaches à vêler

     

    Marc

    Licence Creative Commons

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires